Zacharie est un jeune homme qui n’a peur de rien ! On va suivre sa petite vie pendant six jours. Entre ses exploits en skate, Yannick NOAH qui envie son jeu au tennis, une gitane qui lit dans la paume de sa main et un vieil homme bien mystérieux, Zacharie va se prêter à rêver. Et les plus grands n’ont qu’à bien se tenir ! Non mais !

Christophe LEON nous offre un texte qui peut prêter à sourire. Le jeune Zacharie est comme tous les enfants. Il rêve de demain. Il repense et fabule hier. Mais ce qui compte, c’est l’instant T. Et en ce moment on n’est sur de rien. Mais demain, tout ira mieux, parce qu’il ne peut rien lui arriver, à Zacharie.
Avec une écriture douce et poètique, Christophe L. nous entraîne donc dans un monde pas si loin du nôtre.
Êtes-vous prêt à le suivre ? )



La collection "Petite poche" des Editions Thierry Magnier, je n'en rate pas...ou si peu ! Petit format, petit prix mais textes qui font toujours réfléchir.

L'un des tout derniers-nés est signé Christophe Léon, impossible pour moi de passer à côté.

Dans "Demain, promis!", on rencontre Zacharie, un jeune homme aux rêves les plus fous !
Voici ce qu'en dit l'éditeur :  "Zacharie est un vrai casse-cou, il fait du skate, du tennis (il bat même Yannick Noah), de la chute libre en parachute (il dépasse la vitesse du mur du son), il tombe amoureux d’une belle Tzigane, il pêche...Zacharie rêve sa vie : il est hospitalisé et transforme chaque journée sur son lit d’hôpital en une véritable aventure."

Dans ce court concentré, l'auteur aborde une thématique qui, à ma connaissance, est rarement abordée en littérature jeunesse. Je n'en dirais pas plus pour ne pas gâcher la chute.

J'ai pris ce roman comme une genèse : le premier jour, le deuxième jour,...jusqu'au jour J. Comme une espérance d'une renaissance tellement vitale pour le jeune homme.

Une fois de plus, un texte fort, poignant et terriblement efficace. Le livre nous en tombe des mains et comme le héros, le lecteur espère que tout ira bien pour lui. ()



Zacharie vit ses rêves à fond, il n'a peur de rien. Ni de battre Yannick Noah au Tennis, ni de dévaler en skate une dangereuse pente !

Nous l'accompagnons dans ses cinq jours de folies, d'un camp de gens du voyage à une expédition au-dessus de la terre. Il y croise les membres de sa famille. Jusqu'où nous amènera-t-il ?

Un livre court qui évoque à la fois les vies possibles mais aussi la peur de la quitter !

L'auteur nous offre six livres en un que l'on peut s'amuser de poursuivre ou de compléter... avec bien sur, une fin lumineuse (si, si!) qui secoue le lecteur ;-) ()



Zacharie s'invente une vie extraordinaire: des prouesses au tennis ou au skate, une escapade dans l'espace. Mais demain, une nouvelle vie s'annonce...

On se laisse porter dans la "folie" de Zacharie jusqu'à ce que la chute nous fasse comprendre le pourquoi du comment. Un thème rarement traité en littérature jeunesse et un très beau petit roman original qui m'a fait penser à l'association "Petits Princes" qui essaie de réaliser les rêves des enfants malades. Son slogan : des rêves pour grandir, de l'énergie pour les vivre.  ()


Six jours d’attente pour Zacharie, avant un événement qui va changer sa vie. Chacun de ces jours lui offre une vie rêvée de champion.Il est le meilleur, il peut jouer les grands seigneurs, il tombe amoureux… Après, c’est promis, sa vie sera vraiment une aventure…
Zacharie a besoin de sentir fort et d’avoir confiance en l’avenir pour affronter ce qu’il attend à la fois avec envie mais aussi avec angoisse.

Un récit bref et attachant...

()




Coeur vaillant Six jours dans la vie de Zacharie, petit garçon aventurier très occupé par divers sports. Grâce à son pourvoir imaginaire, il fait de la planche à roulettes, du tennis... Dans ses rêves les plus fous, il s'envole à 39 kilomètres de la terre, il aime une petite Rom... Après sa greffe du coeur, il se le promet, il réalisera tout ce qu'il a imaginé. Superbe livre qui rend hommage à la rêverie enfantine. Une incroyable aventure dont il ressortira grandi... et peut-être guéri. (L'infirmière libérale magazine,  mars 2014)



Regards d'ados sur le don d'organes et la greffe


Ce film a été réalisé dans le cadre de la 9ème journée d'information du réseau Ouest-francilien sur le don d'organes et la greffe, du jeudi 10 avril 2014.
L'équipe d'animation de l'Espace Plein Ciel (Espace de Culture et de Loisirs des 9-20 ans hospitalisés à Necker) a choisi de s'appuyer sur une nouvelle, Demain, promis ! de Christophe Léon pour aborder avec les jeunes le sujet sensible du don d'organes et de la greffe.
Lors d'une soirée d'animation au sein de la structure, la nouvelle a été lue aux adolescents qui ont fait part de leur ressenti et de leurs émotions. La captation a eu lieu dans l'instant, afin de pouvoir filmer à chaud les réactions des jeunes. Contrairement aux idées reçues, la greffe et le don d'organes n'étaient pas un sujet tabou pour eux. Ils ont ensuite écrit sur ce propos des haïku, courts poèmes japonais, qui ont pour objectif de mettre en exergue les sentiments de leur auteur.
Le montage et le rythme de ce film sont volontairement proches de l'état cotonneux dans lequel un patient peut se trouver suite à une anesthésie, entre rêves et réalité... en corrélation avec l'histoire contée. Les sons, les paroles sont démultipliés et les images parfois floutées, troubles. La musique fait écho au rythme du métronome, image du temps qui s'égraine minute après minute dans l'attente d'une greffe.
L'équipe a aussi fait le choix de ne pas filmer les visages, gardant ainsi l'anonymat des protagonistes, tout comme est préservé l'anonymat des donneurs. ()




Courts, percutants, déstabilisants,
Ces romans sont construits de telle manière, que l'on est surpris par la fin. On l'attend, mais on n'a pas envie qu'elle arrive, car on en a peur et on l'espère en même temps.

 Zacharie est un vrai casse-cou, il fait du skate, du tennis (il est plus fort que Yannick Noah), de la chute libre (il dépasse la vitesse du mur du son), il tombe amoureux d'une belle tzigane ... Cachemire rêve, car demain tout sera possible.

Ce qui est dit dans le quatrième de couverture, n'a pas besoin, ne doit pas être complété. Il y a une construction des chapitres, une incompréhension au début du livre, un mystère, qu'il faut conserver, pour donner à la chute toute sa force. Cette histoire très courte chamboule et donne une grosse bouffée d'espoir. À vos rêves, et qu'ils soient fous ! ()






"Loulou-Antoine se forge le caractère. Elle se bâtit une âme à son échelle, rugueuse, coriace, à l’âpreté aussi amère qu'une endive verte"
Loulou-Antoine n'est pas une peste, non elle est pire que cela...Elle déteste la tendresse, les bisous, la compassion, la gentillesse. La seule personne qu'elle côtoie est un SDF, César. Elle discute avec lui mais aussi tente de raviver la douleur qu'elle sent chez cet homme. Elle l'asticote, juste parce que " ça aussi, ça devrait lui faire un peu de mal".
Écorchée vive elle ne supporte pas les autres...Ne fait aucun effort pour être une adorable fillette. Comme si il fallait qu'elle s'arme, comme si elle savait qu'elle va souffrir bientôt....
Et puis un jour c'est son genou qui lâche..Médecins, examens, hôpital, Loulou-Antoine a un cancer.
Va-t-elle s'adoucir? Sa mère pleure, son père revient vivre à la maison et Loulou-Antoine va rencontrer d'autres enfants qui vivent le même drame qu'elle.
Son caractère ne va pas s'adoucir, et on côtoie à travers son regard la détresse de ce petit groupe d'enfants dans ces pages,.. On pouvait sourire jusque là, et puis on a la gorge qui se noue...
Mais Loulou-Anne est une farouche, elle ne s'apitoie pas sur son sort, refuse qu'on la plaigne, qu'on la cajole.
Petite fille perdue dans un monde qui lui fait peur, elle l'avouera un jour à César.....

Pas demain la veille....Loulou-Antoine ne va pas se laisser faire. Elle sait montrer les dents... Comme elle l'a toujours fait.
Une petite fille sur un banc qui regarde la vie....Un livre lumineux et douloureux.
Heureusement Christophe Léon y met un peu d'humour, mais il ne nous reste de ses lignes que le froid de cette maladie... Et la douleur de Manu, Irène et Doris. ()



Cloué sur son lit d'hôpital dans l'attente d'une greffe du cœur, Zacharie rêve d'une nouvelle vie faite de liberté et de sensations fortes. Exemple s: ovationné par le public, le jeune garçon devenu tennisman savoure sa victoire face à un Yannick Noah déconfit ; prisonnier d'une capsule et habillé d'un scaphandre, Zacharie s'éloigne de la terre jusqu'à atteindre 39'000 mètres, puis il se détache et plonge dans le vide, traversant le mur du son, de la vitesse et de la mémoire ...

Ces échappées belles se déroulent la semaine précédant l'opération de Zacharie, et reflètent bien l'état d'esprit dans lequel se trouve ce jeune garçon. Le plus souvent porteuses d'espoir et de belles rencontres, elles évoquent également la mort qui, dans une telle situation, est omniprésente. Un récit fort et poignant sur un thème rarement traité en littérature jeunesse. (Emmanuelle Pelot, )




Zacharie est un vrai casse cou qui nous entraîne et- sur six jours dans ses incroyables péripéties il vole avec son skate board, dans sa tenue blanche "couleur du tennis ' il bat Yannick Noah a plate couture, pénètre dans une capsule puis compte a rebours pour plonger dans le cosmos et mieux revenir sur Terre auprès de ses parents. Douce métaphore de la greffe cardiaque, parsemée d ancêtres rassurants dont on ne sait s'ils sont du royaume des morts ou de celui des vivants, le petit livre de Christophe Leon nous mené jusqu'à demain ou Zacharie n aura plus a rêver sa vie (Magazine  Soins,  avril 2014)




http://www.adbs.fr/images/photos/0004/img_1240999218164.gif

Zacharie est un jeune garçon qui a des rêves plein la tête et une semaine plutôt chargée : il doit battre Noah au tennis, tenter le record du monde de chute libre, dévaler les rues en skate, aller à la pêche... Mais sa vie va changer demain, promis !
J'aime beaucoup cette collection de petits romans qui abordent souvent des thèmes de société forts.
Ici, come souvent avec Christophe Léon, c'est la chute inattendue qui donne du sens à cette histoire originale, pleine d'espoir et de sensibilité.
Une belle leçon de vie !

*

Zacharie vit ses rêves à fond, il n'a peur de rien. Ni de battre Yannick Noah au Tennis, ni de dévaler en skate une dangereuse pente !

Nous l'accompagnons dans ses cinq jours de folies, d'un camp de gens du voyage à une expédition au-dessus de la terre. Il y croise les membres de sa famille. Jusqu'où nous amènera t-il ?

Un livre court qui évoque à la fois les vies possibles mais aussi la peur de la quitter !

L'auteur nous offre six livres en un que l'on peut s'amuser de poursuivre ou de compléter... avec bien sur, une fin lumineuse (si, si!) qui secoue le lecteur ;-)

 (





Zacharie est un enfant plein de vie, aventurier et très casse-cou, rien ne lui fait peur. Il dévale les pentes sur sa planche à roulettes, gagne au tennis contre Yannick Noah, s’essaye à la chute libre et tombe amoureux d’une jeune tzigane. Zacharie est intrépide, rien ne peut l’arrêter.

Demain, promis ! est un petit roman qui nous fait découvrir Zacharie et ses cascades. Beaucoup d’événements se déroulent dans la vie de ce jeune garçon dont on devine très vite qu’ils ne sont que fiction, rêves. Les rêves d’un enfant malade qui doit subir une opération, un enfant qui a un peu peur mais qui est courageux quand même… Des rêves qui s’inventent au fil des désirs par le besoin de s’inventer une vie, croire en quelque chose pour affronter la maladie et aussi les risques de ne pas y survivre.  ()